Sortez les lunettes et la crème solaire, la saison des festivals et des fêtes de plein air est ouverte et vous comptez bien en profiter ! Et qui dit festival et fête, dit cohorte de foodtrucks et autres stands de nourriture et de boissons pour notre plus grand plaisir.

Il faut l’avouer, ce qui manque parfois, avec des installations sur un terrain au milieu de nulle part, sans raccordement à l’eau courante et avec des toilettes lointaines, c’est le respect de certaines règles d’hygiène alimentaire destinées à vous épargner un festival… de conséquences désagréables.

Alors, si nous ne pouvons rien pour la qualité de la programmation musicale de vos festivals, nous agissons en revanche pour y vérifier la qualité de ce que vous y consommez. Voici donc notre playlist de tous ces petits détails que nous traquons pour vous garantir le meilleur des festivals.

Hygiène personnelle

Mmmhh… ils ont l’air bien appétissant ces burgers ! Euh… en fait non.
Vous préférez passer votre tour, car vous venez de vous apercevoir que celui qui les prépare a les ongles noirs de crasse ! Ou parce que le vendeur fume pendant qu’il vous sert !
Pour vous éviter cette mésaventure et les risques alimentaires qu’elle comporte, nous veillons pour vous à ce que les vendeurs respectent les règles d’hygiène personnelle élémentaires : se laver les mains avant de cuisiner, et surtout après un passage aux toilettes, avoir les cheveux attachés et une tenue propre, les ongles coupés courts et sans vernis, les éventuelles blessures aux mains soignées et recouvertes d’un pansement, … Alors, ce burger, moutarde ou ketchup ?

Vous aimez les festivals ? Nous aussi.

Hygiène du foodtruck

Ok, le vendeur de hot dog, lui, a l’air d’avoir les mains propres, c’est un bon début !
Mais cela ne sert pas à grand-chose si son plan de travail ne l’est pas, ou si ses pots de tapenade sont couverts de petites moisissures.
C’est pourquoi nous veillons aussi à ce que les différents stands, foodtrucks et étals que vous fréquentez entre 2 scènes soient équipés pour pouvoir y cuisiner proprement et dans le respect du client.
Pour cela, ils doivent disposer d’un endroit où se laver les mains à l’eau courante potable (éventuellement un jerrycan muni d’un robinet), de savon liquide et de papier à usage unique pour s’essuyer les mains (pas d’essuies), de surfaces propres et facilement lavables, de frigos ou congélateurs qui fonctionnent correctement et qui sont pourvus d’un thermomètre, et bien sûr d’une poubelle munie d’un couvercle pour éviter les concerts d’odeurs.

Les musiciens préparent bien leurs instruments… les cuisiniers préparent bien vos aliments !

Après avoir constaté que le cuistot en face de vous est propre sur lui et que son lieu de travail est tout aussi net, reste à être rassuré(e) par la manière dont il va vous préparer les nouilles sautées ou les frites que vous venez de lui commander.

Alors, pour que votre plat ne vous réserve pas de mauvaises surprises, nous veillons à ce que le vendeur contrôle régulièrement la température de ses frigos et congélateurs au moyen d’un thermomètre. Et aussi qu’il décongèle les denrées alimentaires dans des conditions appropriées (dans un espace refroidi ou dans le micro-ondes) et surtout qu’il ne dégèle rien à température ambiante. Il devra aussi changer régulièrement l’huile ou la graisse de friture et conserver la viande dans le réfrigérateur jusqu’au moment de la cuire. S’il vous sert une brochette cuite au barbecue, il devra veiller à ne pas avoir de flammes, et surtout éviter un contact direct de la viande avec celles-ci. La viande est brûlée ? Refusez là, dites-lui que c’est aussi mauvais pour votre santé qu’un concert à 500dB !

Plus d’infos sur les barbecues et la sécurité alimentaire

Allergènes

Une allergie alimentaire au beau milieu d’un festival, vous imaginez le cauchemar ? Pour vous épargner cela, nous y traquons pour vous les allergènes. Un allergène est un composant alimentaire qui peut provoquer une réaction allergique chez certaines personnes avec parfois des conséquences fatales. Un peu comme un concert de flûte à bec pour un fan de Heavy Metal.
Plus sérieusement, il est donc très important que vous et tous les autres festivaliers soyez correctement informés de la présence éventuelle d’allergènes dans les produits que vous consommez car, même en très petites quantités, ils peuvent déjà déclencher de fortes réactions chez les personnes sensibles.

Il existe 14 allergènes qui doivent obligatoirement vous être communiqués clairement :

  • les céréales contenant du gluten : le blé (comme l'épeautre et le blé de Khorasan), le seigle, l'orge, l'avoine ou les espèces hybrides
  • les crustacés
  • les œufs
  • les poissons
  • les arachides
  • le soja
  • le lait
  • les fruits à coque (à savoir les amandes, les noisettes, les noix, les noix de cajou, les noix de pécan, les noix du Brésil, les noix de Macadamia et du Queensland et les pistaches)
  • le céleri
  • la moutarde
  • les graines de sésame
  • les mollusques
  • le lupin
  • les sulfites et l’anhydride sulfureux.

Mais, rassurez-vous, là aussi nous ouvrons l’œil pour que vous puissiez toujours ouvrir la bouche en toute sécurité !

Plus d’infos sur les allergènes et la sécurité alimentaire

Vigilance pour les festivaliers aussi

Durant les festivals, votre sécurité alimentaire ne dépend pas uniquement de ceux qui vous vendent de la nourriture ou des boissons, ni de ceux qui les contrôlent. Vous aussi vous devez respecter quelques règles simples. Par exemple, placez la nourriture avec des blocs glaçons dans un bac frigo à part des boissons : vous l’ouvrirez moins souvent et il restera froid plus longtemps. Évitez aussi tout ce qui se mange cru, comme le filet américain, et privilégiez les aliments qui ne se conservent pas au frais, comme les conserves.

Mieux vaut prévenir…

Vous êtes vendeur de nourriture et/ou de boissons sur les festivals ? Bravo ! Grâce à vous, les festivaliers sont sûrs d’être toujours rassasiés. Et, pour vous aider à travailler dans les meilleures conditions, sachez que nous faisons aussi de la prévention à destination des organisateurs, pros ou amateurs, qui souhaiteraient qu’on leur rappelle quelques règles de base avant de se lancer. Nous avons édité à cet effet une brochure simple et claire que vous pouvez télécharger sur notre site : www.afsca.be/consommateurs/publications pour les vendeurs occasionnels. Et nous donnons aussi chaque année des formations gratuites.

Et maintenant… let’s rock !

Vous faites rimer alimentation avec santé ? Nous aussi.
Vous faites rimer alimentation avec santé ? Nous aussi.
« Nous sommes ce que nous mangeons. » Mais ça, vous le saviez déjà, non ? Quand on mange sainement, on se
Plus d'infos
Vous traquez les alleregènes ? Nous aussi.
Vous traquez les allergènes ? Nous aussi.
Nous le constatons tous : le nombre d’allergies alimentaires augmente.Même si les causes de cette augmentation ne sont pas distinctement
Plus d'infos
Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi.
Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi.
La rage. Même si le vaccin existe, même si elle a été éradiquée de notre territoire, elle n’en reste pas
Plus d'infos
Vous aimez les barbecues ? Nous aussi.
Vous aimez les barbecues ? Nous aussi.
L’été est votre saison préférée ? Pas étonnant : comme beaucoup de Belges, vous aimez profiter au maximum des activités
Plus d'infos
Tweet
Share
Pin
Share